Pichet de Freiberg - Freiberger Steinzeug
Freiberg, Saxe, Allemagne, 1670-1680.

 

Pichet de forme ovoïde, en grès salé, gris à l’extérieur, brun à l’intérieur et sous la base, à décor estampé émaillé en noir et blanc, orné sur le pourtour de deux rangées de petites têtes de chérubins moulées en applique. Le col est orné de deux frises horizontales de points et d’une frise de palmettes obliques, émaillées alternativement en blanc et en noir (manganèse très foncé). La partie supérieure de la panse est décorée, en haut et en bas, de deux bandes de demi-lunes blanches dans lesquelles des feuilles lancéolées noires s’inscrivent en éventail autour d’un point blanc. De toute petites têtes de chérubin en applique s’intercalent sur chaque bande entre les décors. Des lignes verticales blanches divisent la surface grise de la panse en compartiments dont le traitement en résille « guillochée » est caractéristique des poteries de Freiberg. La partie inférieure de la panse, également traitée en résille, s’achève au-dessus du pied par une bande de ronds blancs inscrits chacun dans un triangle noir. Des quatre rainures circulaires (trois au col, une au bas de la panse) une seule a conservé (ou reçu) un cerclage d’étain. L’anse à section quadrangulaire est estampée de palmettes émaillées. Le couvercle en étain à bord festonné est moulé en relief d’un décor floral, avec un poucier figurant une tête de chérubin ailé. Le pied du pichet est cerclé d’étain. Petite marque ronde estampée sous la base. Hauteur : 16,5 cm sans couvercle ; 19,5 cm avec couvercle ; diamètre : col 8 cm ; panse env.12 cm ; base 8 cm.

La forme, la cuisson en réduction et le décor émaillé en noir et blanc de ce pichet sont caractéristiques de la technique et du style adoptés à Freiberg dans la période 1660-1680. Le ton gris clair y est obtenu par les potiers vers 1670. Le couvercle est un modèle attribué à Samuel Günther – potier d’étain actif à Freiberg entre 1659 et 1682.

 

 

Un pichet similaire est photographié dans J.&P. Vogt, Alte Bierkrüge von der Renaissance bis zum Jugendstil, Battenberg, Sammler-Katalog, 1993 : n° F3B p.25. Un modèle très proche a été vendu par The Stein Auction Company, June 5, 2011 Auction, lot 4275 (plusieurs photographies sur le site Internet, dont le dessous brun avec une petite marque différente estampée sous la base).

Le Victoria and Albert Museum à Londres conserve un pichet au décor presque identique avec le même couvercle, sous le numéro C-420-1923 (Ceramic Study Galleries, Asia & Europe, room 137, case 52, shelf 7).

Dans le catalogue Steinzeug de K. Strauss et F. Aichele (Battenberg, 1992) est photographié un pichet conique, conservé au Musée des Arts et Métiers à Hambourg, dont le couvercle est identique au nôtre : bord festonné, décor floral en relief et poucier à tête de chérubin ailé ; la notice indique : « Couvercle en étain avec fleurs baroques moulées en relief de S. Günther, Freiberg. » (n°254, p. 153). On peut voir encore le même couvercle sur le pichet n°F13 p. 23. Dans leur présentation des pichets de Freiberg les auteurs notent qu’ils possèdent fréquemment un couvercle en étain moulé et ciselé à décor floral provenant de l’atelier du potier d’étain S. Günther (p. 151). Voir aussi: D. Gaimster, German Stoneware 1200-1900, British Museum Press, 1997, p. 290, n°148.

Dans Early stoneware steins from Les Paul Collection (B. Adler, Les Paul et J. Vogt, 2005 pp. 191-205) B. Adler consacre à la production de Freiberg un chapitre dans lequel elle expose en particulier les raisons pour lesquelles les pièces longtemps attribuées à Creussens puis à Freiberg pourraient provenir de Dippoldiswalde (une localité à l’est de Freiberg) (pp. 192-195).

Freiberger Steinzeug : Grauer salzglasiertes Birnkrug mit weisser und schwarzer Emailfarbe. Reliefzinndeckel von S. Günther. Freiberg in Sachsen, Deutschland, 1670-1680.

Freiberg stoneware jug with a stamped design painted in white and black enamel, and its pewter lid. Freiberg, Saxony, Germany, 1670-1680.